Domaine CHEVROT et Fils

Grands vins de BOURGOGNE

Vin Biologique

 

Domaine CHEVROT
19 route de COUCHES

71150
CHEILLY-les-MARANGES
Tel. +33(0)385911055
Email : contact@chevrot.fr
Web :  http://www.chevrot.fr


Vins Blancs

Maranges Blanc

MAB_redimensionner

Maranges Blanc 2015

Cépage : Chardonnay 100 %, Surface : 1 ha,
Age moyen des vignes : 45 ans

 

Ce Maranges, encore sur le souvenir de son élevage en pièces de chêne, offre tout d’abord au nez des arômes boisés et légèrement fumés, que viennent ensuite relever des notes de menthe, d’eucalyptus et de cèdre. En bouche, c’est l’offensive, c’est Alexandre qui ventile Darius. Sabre au clair, ça emporte, avec cavalcades de fruits jaunes -pêche, abricot et notes de citron- qui déferlent et gomment déjà toute trace d’élevage. Le volume charnu et puissant du fruit emporte les papilles et se prolonge, au soir de la bataille, sur une finale plus vive et minérale. Vae Victis !

 

 

Maranges Blanc 2014

Ce Maranges offre au nez des arômes de pêches blanches et jaunes, relevées de notes florales mentholées, avec des pointes plus pâtissières de fruits confits. La bouche confirme l’impression, avec sa sarabande de fruits jaunes mûrs qui persistent jusqu’à la finale vive et plus minérale. La texture est gourmande, le bois totalement fondu dans la bouche laissant la place au fruité soyeux tout en pureté.

Maranges Blanc 2013

Cépage : Chardonnay 100 %, Surface : 1 ha,
Age moyen des vignes : 45 ans

En 2013, notre Maranges offre au nez un méli-mélo de pêche blanche et de notes finement boisées, relevé de rose, de menthe et de fragrances plus exotique de fruit de la passion. La bouche séduit par son beau volume frais et suave, intense, tout en pureté de pêches jaunes et de mangue. Ce vin pourra se conserver quelques années en cave, mais gagne à être dégusté sur la jeunesse éclatante de son fruit, à l’apéritif sur des macarons, ou pour accompagner avec classe des ris de veau ou de la cuisine asiatique

 

Maranges Blanc 2010

Quand les bourses dévissent tous les deux ans et que dorénavant l’été précède le printemps, il est rassurant de pouvoir se reposer sur la stabilité d’un terroir livrant insolemment l’excellence à chaque millésime. Notre Maranges sera donc riche et épicé comme à son accoutumée, avec ses arômes de mangue, de gingembre et de banane, entremêlés de notes boisées et florales. La bouche est ample généreuse, gorgée de fruits bien mûrs, mais que vient relever une vivacité affriolante toute au long de la dégustation. Une finale crémeuse et citronnée semble inviter la bonne compagnie d’une cassolette de Saint-Jacques safranées, ou d’un foie gras.

Maranges Blanc 2009

Comme  à presque chaque millésime, notre parcelle de Maranges blanc offre un nez complexe de fruité et d’épice, avec en 2009 des notes de citron vert, d’ananas, de mangue et de menthe fraîche. Fermenté et élevé en pièces de chêne, il offre un corps élégant avec une bonne vivacité et un gras soyeux, finement vanillé. Le terroir se révèle par la longueur harmonieuse des sensations,  avec une finale citronnée et des notes d’élevage très fondues en retour aromatique. A essayer après une heure de carafe sur un foie gras ou un  fromage bleu, mais il pourra aussi bonifier quelques années en cave.

Maranges Blanc 2008

Fermenté et élevé en pièces de chêne, ce Maranges damerait le pion à bien de ses illustres voisins de la Côte de Beaune. Son bouquet est pluriel, voire abracadabrant. D’emblée un boisé harmonieux le dispute à un fruité explosif et exotique de mangues bien mûres. L’agitation révèle d’autres facettes, comme le safran, la sauge, la menthe. L’impression dominante en bouche est l’élégance, sur la longueur de pêche jaune et une finale qui s’égrène entre la vivacité citronnée et un retour minéral. A déguster en méditant sur les bienfaits conjuqués du terroir et du savoir-faire, avec un foie gras ou une tarte aux pignons de pin.

Maranges Blanc 2007

L’appellation Maranges fait aussi quelques trop rares blancs, qui en imposeraient pourtant à bien des illustres voisins de la Côte de Beaune. Fermenté et élevé en pièces de chêne, ce vin exhale un bouquet particulièrement riche, avec des notes de brioche et de boisé fondu, que viennent complexifier des pointes de réglisse et d’eucalyptus. En bouche, le fruit s’est déjà joué de l’élevage et domine la dégustation, toute en concentration avec une finale citronnée interminable. Encore un peu discret, ce Maranges pourra révéler son jeu après deux à trois années de garde, mais son potentiel en cave est insoupçonné.

Maranges Blanc 2006

Trop rares dans l’appellation, les Maranges blancs disposent des atouts des plus grands de la Côte de Beaune. Fermenté et élevé exclusivement en barriques de chêne, il offre un nez d’un grand classicisme dans la Côte, avec ses notes toastées et briochées, magnifiées par des légers arômes de mangue et d’ananas. La bouche est remarquable de droiture et de constance jusqu’à la finale, avec un beau volume bien mûr et une fraîcheur aérienne finement anisée. Un excellent prétendant pour une garde harmonieuse de 5 ans.