Domaine CHEVROT et Fils

Grands vins de BOURGOGNE

Vin Biologique

 

Domaine CHEVROT
19 route de COUCHES

71150
CHEILLY-les-MARANGES
Tel. +33(0)385911055
Email : contact@chevrot.fr
Web :  http://www.chevrot.fr


Santenay 1er cru « Clos Rousseau »

SAN_redimensionner

Santenay 1er cru « Clos Rousseau » 2015

Cépage : Pinot Noir 100 %, Surface : 1,5 ha,
Age moyen des vignes: 50 ans

 

 

Le bouquet de ce 1er Cru offre des arômes concentrés de fruits rouges et noirs confits, auxquels s’ajoutent des notes plus torréfiées, du cèdre, de la menthe et de la sauge. L’attaque en bouche est puissante, voluptueuse de fruits mûrs mais vifs, et constante vers une finale persistante et structurée. Les tannins encore un peu vifs s’affineront au cours d’une garde conseillée de quelques années afin que le vin dévoile toute sa complexité.  Un grand vin de garde, pour qui sait attendre.

 

 

Santenay 1er cru « Clos Rousseau » 2014

Après 15 mois d’élevage en pièces bourguignonnes de différentes années, le « Clos Rousseau » déploie comme chaque millésime un bouquet sur l’élégance et la finesse, fruité sur la framboise et la fraise, alors qu’à l’agitation, une sarabande de notes plus épicées se succèdent, entre les zestes d’orange, les fruits secs et la réglisse. La bouche, droite et concentrée, prolonge l’expérience, avec un joli volume aérien de groseilles et de cerises, qui culmine sur une finale chaude, vive et croquante de fruit et de minéralité. D’un grand potentiel de garde, ce 1er Cru peut aussi se déguster  sur un chapon et du gibier à plumes, après une bonne heure de carafe.

Santenay 1er cru « Clos Rousseau » 2013

Notre 1er Cru développe comme à son habitude un bouquet complexe de rose, de cerise que viennent relever à l’agitation des notes de zeste d’orange, de muscade, et de grenade.La bouche en ce millésime singulier est une ode à la finesse des climats tempérés et des Crus qui s’y épanouissent. Toute affriolante sur le fruit rouge bien vif, d’une texture soyeuse à souhait, elle déploie une sève tout en équilibre jusqu’une finale plus serrée par des tannins fins et quelques réminiscences de son élevage de 15 mois en pièces de chêne. Ce vin est une forêt de nos contrées, ombrée et mystérieuse. Lassé des pins parasols, des cigales et de l’indolente canicule du midi, on se prend à rêver s’immerger, béats et tout nus, dans les halliers frais de fougères, d’érables, de chèvrefeuille et de chêne, pour cueillir les cerises, qui « rosissaient ou grossissaient orsque deux doigts s'en emparaient » !

Santenay 1er cru « Clos Rousseau » 2012

Vinifié sans soufre comme tous nos rouges, et élevé 15 mois en pièces bourguignonnes, avant une mise sans collage ni filtration, notre 1er Cru développe son élégance habituelle au bouquet, avec un fruité de cerises confites, d’abricot et d’orange. Des pointes de muscade, de tabac, de fleurs et de menthe viennent à l’agitation rendre l’étude plus complexe et prometteuse. La bouche est explosive de puissance et de racé, fruits rouges mûrs entrelacés dans une matière minérale et tannique, qui présage un potentiel de garde interminable. Ce grand de la Cote de la Beaune se révèlera déjà jeune sur ces cailles aux raisins, un coq au vin ou une gigue de chevreuil façon grand veneur. Nous ne saurions néanmoins que conseiller quelques années de patience pour profiter pleinement de sa complexité.

 

Santenay 1er cru « Clos Rousseau » 2009

Notre unique parcelle de Premier Cru en Santenay a livré cette année un bouquet tout d’abord fin et discret, mais qui se dévoile au fur et à mesure par des teintes de cerise confite, d’anis, de fleurs d’églantier et de rose, et même plus étonnamment  d’agrumes. La bouche est délicieusement équilibrée entre un fruit dense et mûr, et une texture soyeuse, entrelacée d’un grain de tannins très fin. En point d’orgue, le vin se prolonge interminablement avec des arômes légèrement torréfiés. Il ne vous reste que le cruel dilemme de devoir trancher entre le plaisir d’une dégustation immédiate d’un grand Côte de Beaune déjà très accessible, ou une sage mais quelque peu sacrificielle attente de 5 à 10 années en cave pour le laisser déployer tout son potentiel.

 

Santenay 1er cru « Clos Rousseau » 2008

Derrière ses notes boisées, ce Premier Cru rappelle son terroir d'origine avec des arômes épicés de thym serpolet, de menthe et d'eucalyptus, confits dans de la framboise bien mûre teintée d'anis. La bouche est une apothéose de fruits rouges veloutés, aux tannins déjà fondus, matière mûre légèrement poivrée et torréfiée sur une vivacité persistante qui emporte le palais jusqu'à une finale qui se déploie en longueur. Un candidat déclaré à un repos mérité de quelques années pour pouvoir se sublimer sur un civet de chevreuil ou une viande de Salers, entre amis amateurs.


Santenay 1er cru « Clos Rousseau » 2007

Sur ce terroir exceptionnel, les bonnes surprises sont fréquemment au rendez-vous, et peuvent fournir bien des émotions aux amateurs de vins singuliers. Ce Premier Cru en est la preuve, avec un bouquet intrigant de poivre vert, de réglisse et de raifort. La bouche est comme à chaque millésime d’une droiture absolue, sur le fruit concentré marqué par des notes de fraises. De fins tannins accompagnent la dégustation jusqu’à une finale bien mûre, où le fruit domine absolument toute réminiscence de son élevage en pièces bourguignonnes. Une garde de quelques années sera la bienvenue pour prolonger encore le plaisir de grand de la Côte de Beaune.

 

Santenay 1er cru « Clos Rousseau » 2006

Ce climat prestigieux du sud de la Côte de Beaune fournit chaque année des raisins exceptionnels de maturité et de complexité. Le bouquet, quoique encore un peu discret livre ses notes d’eucalyptus et de corbeille de fruits noirs. La bouche est tout en fruit frais et droit, avec une dominance de framboise mûre qu’accompagne une fine touche boisée. Le vin finit tout en élégance, sur la fraise et sur une trame de tannins déjà arrondis.